Notre mission

Ambulance de l’Estrie vise à veiller sur la santé et la sécurité de la population qu’elle dessert en offrant des services qui comprennent :
  • les soins préhospitaliers d’urgence;
  • le transport par ambulance;
  • le transport entre les établissements de santé.
Nous valorisons un service professionnel, basé sur les plus hauts standards de soins. Nous concrétisons cette vision en évaluant régulièrement la satisfaction de la clientèle et la qualité du service, le tout dans un contexte de disponibilité des ressources paramédicales. Nous nous assurons aussi d’initier et de participer à l’amélioration continue de notre service, avec nos partenaires concernés.

À propos de nous

Notre équipe compétente et bienveillante est auprès de vous depuis 1969. Après avoir existé sous différentes appellations, et à la suite d’une fusion avec Ambulance Isabelle de Magog, notre société est officiellement devenue Ambulance de l’Estrie en avril 2000. Ensuite, en décembre 2005, une autre étape importante a été franchie : Ambulance de l’Estrie est devenue une coopérative de travailleurs ACTIONNAIRE, puis finalement, une coopérative en 2010, soutenue par des employés plus impliqués que jamais!

Que de chemin parcouru… et ça continue! Avec une flotte comptant plus de 21 véhicules sur 5 zones d’opération, et avec près de 160 personnes incluant 147 paramédics, nous nous assurons d’offrir des services d’urgence de qualité à toute la population de notre territoire.

Notre objectif premier est d’assurer une intervention préhospitalière appropriée, efficace et de qualité, à l’ensemble de la population que nous desservons.

Système préhospitalier

Une urgence? Il n’y a pas une seconde à perdre! Afin d’être le plus efficace possible, chaque maillon de la chaîne d’intervention a un rôle précis et des particularités spécifiques. Tout est mis en œuvre pour que l’efficacité soit mise de l’avant, du moment où vous avez besoin d’assistance, jusqu’à votre arrivée dans un centre hospitalier.

CHAÎNE D’INTERVENTION PRÉHOSPITALIÈRE

Ce qui se passe lorsque vous composez le 911 :

Le Centre d’appel 911 reçoit tous les appels d’urgence. Les répartiteurs procèdent d’abord à l’identification de la situation. En cas de danger, ils identifient les moyens requis pour y répondre (ambulance, pompiers, policiers). Si la situation requiert la présence de services ambulanciers, le centre de communication santé (CCS) est alors contacté.

Votre appel est maintenant transféré au CCS (Estrie) :

Le Centre de communication santé, ou CCS de l’Estrie est l’entité régionale qui reçoit les appels en provenance d’un centre d’urgence 911, ou d’un établissement requérant l’intervention des services préhospitaliers d’urgence.

Selon la Loi sur les services préhospitaliers d’urgence, le CCS a notamment la responsabilité de :

  • Traiter et déterminer la priorité des appels;
  • Affecter et répartir les ressources préhospitalières disponibles de façon appropriée, efficace et efficiente;
  • Autoriser le transport d’une personne vers une autre installation maintenue par un établissement lorsque celle prévue initialement vit une situation d’engorgement;
  • Assurer le suivi et l’encadrement opérationnels des ressources affectées à une demande de services préhospitaliers d’urgence;
  • Collaborer, avec la Régie régionale, au contrôle et à l’appréciation de la qualité des actes posés par son personnel et par le personnel d’intervention des services préhospitaliers d’urgence;
  • Coordonner les communications entre les acteurs de l’organisation des services préhospitaliers d’urgence et les établissements.

Les principaux renseignements que vous aurez à fournir au moment de votre appel :

  • L'adresse
  • Le numéro de téléphone
  • La rue transversale
  • La description du problème
  • L’âge de la personne en détresse
  • L’état de conscience
  • l’état respiratoire
  • Toute autre information demandée

Pendant la conversation avec le CCS, restez calme, répondez aux questions, suivez les directives de premiers soins et ne raccrochez pas avant d’y être autorisé.

Le CCS affecte une ambulance et dans certaines circonstances les premiers répondants :

Selon la loi, un premier répondant, sur affectation exclusive du centre de communication santé (CCS), est l’individu qui fournit à une personne dont l’état le requiert, les premiers soins de stabilisation nécessaires conformément aux protocoles d’intervention cliniques élaborés à cette fin. Une formation minimale de 45 heures est prévue pour former les premiers répondants.

Agissant en complémentarité du paramédic, le premier répondant applique les protocoles visant la prévention de la détérioration de l’état de la personne en détresse. Elle ou il transfère au paramédic la responsabilité des interventions dès son arrivée sur les lieux.

Le technicien ambulancier paramédical remplit principalement le rôle de fournir à une personne requérant l’intervention des services préhospitaliers d’urgence, les soins nécessaires conformément aux protocoles d’intervention clinique. Comme stipulé dans la loi, il doit vérifier chez la personne concernée la présence de signes ou de symptômes, procéder à l’application des protocoles d’urgence afin de prévenir la détérioration de l’état de cette personne et, le cas échéant, la transporter avec diligence vers un établissement désigné.

Après l’appel, voici ce que vous devez faire :

Autant que possible, préparez la venue des techniciens ambulanciers paramédicaux afin d’accélérer le processus :

  • Préparez la carte d’assurance maladie, la carte d’hôpital et la liste des médicaments de la personne en détresse à l’intention des paramédics;
  • Assurez-vous que votre adresse est visible de la rue;
  • Dégagez les escaliers et vestibules,
  • Envoyez quelqu’un pour guider les paramédics si nécessaire;
  • Attachez les animaux s’il y a lieu;
  • Rappelez si l’état de la personne en détresse s’aggrave.